Commando Skorzeny in Ardennes

Le commando d’Otto Skorzeny dans les Ardennes

16-12-1944 - 25-01-1945

Malmedy, Belgique
Mots-clés pour ce site historique
Combats Victoire et défaite
Liberation Route Europe

Le commando d’Otto Skorzeny dans les Ardennes

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, le commandant SS d’origine autrichienne Otto Skorzeny est devenu, pour les Alliés, « l’homme le plus recherché d’Europe ». Au cours de la bataille des Ardennes, il a dirigé une unité spéciale formée pour reprendre des ponts sur la Meuse et pour désorganiser les troupes alliées.

Otto Skorzeny est né à Vienne en 1908. Avant la Seconde Guerre mondiale, il a rejoint le parti nazi autrichien. En 1940, il s’est enrôlé dans les forces SS et a participé à différentes batailles sur les fronts de l’Est et de l’Ouest. Blessé en décembre 1942, il sera hospitalisé à Vienne. À l’issue de sa convalescence, il est sélectionné pour diriger une unité SS spécialisée dans des opérations peu conventionnelles. Sa première mission consistera à libérer le fasciste italien Benito Mussolini en septembre 1944. Un an après, il enlèvera également le fils du régent Hongrois. À la suite de ses succès, Otto Skorzeny sera d’ailleurs promu lieutenant-colonel (Obersturmbannführer).

En décembre 1944, Otto Skorzeny se rend dans les Ardennes et rejoint la 6e armée, dirigée par Sepp Dietrich. Il forme alors une unité spéciale, la Panzer Brigade 150, et lance l’Opération Griffon. L’objectif de cette opération était non seulement de reprendre des ponts sur la Meuse, mais aussi de créer une totale confusion parmi les forces alliées afin de freiner leur progression. Pour ce faire, les hommes d’Otto Skorzeny ont agi sous fausse bannière derrière les lignes ennemies et ont revêtu des uniformes britanniques et américains. Au total, 44 soldats allemands portant des uniformes des Alliés ont été envoyés parmi les lignes. Toutefois, après plusieurs jours de combat féroce, ils avaient tous été démasqués. Les objectifs de la mission ont donc été rapidement revus et la Panzer Brigade 150 a finalement combattu en tant qu’unité régulière. Le 21 décembre 1944, Otto Skorzeny échouera néanmoins dans sa tentative de prendre la ville de Malmédy.

Après la guerre, Otto Skorzeny sera jugé comme criminel de guerre, avant d’être finalement acquitté. Il vivra ensuite en Espagne et en Égypte, avant de mourir à Madrid le 5 juillet 1975.

Galerie média

Le commando d’Otto Skorzeny dans les Ardennes

Otto Skorzeny est né à Vienne en 1908. Avant la Seconde Guerre mondiale, il a rejoint le parti nazi autrichien. En 1940, il s’est enrôlé dans les forces...

Malmedy, Belgique

Sites, biographies et points d'intérêts associés

Nous testons des nouveautés ce qui peut ralentir le site. Toutes nos excuses.