Monument of the Polish 1st Armoured Division

Mémorial de la 1re division blindée à Saint-Nicolas

Onze-Lieve-Vrouwstraat, Sint Niklaas, Belgique
Mots-clés pour ce point d'intérêt
Combats Libération Victoire et défaite
Liberation Route Europe

Mémorial de la 1re division blindée à Saint-Nicolas

Souhaitant commémorer la 1re division blindée, la ville de Saint-Nicolas a commandé un projet de monument auprès de Zygmunt Dobrzycki, sculpteur et peintre polonais renommé en Belgique et en France. C’est ainsi que le monument le plus original consacré aux soldats du général Maczek a été édifié.

Dans la ville de Saint-Nicolas en Belgique, l'occupant allemand intensifie la répression lorsqu’il apprant le débarquement des alliés en Normandie. Les habitants attendaient leur libération avec grande impatience. Le 1er régiment blindé, membre de la division du général Maczek, leur donne satisfaction le 12 septembre 1944. Les Belges sont aux anges, plus particulièrement par le fait que le général Maczek essaye de minimaliser les pertes civiles. Les villes suivantes n’ont pas été prises d’assaut, mais assiégées afin d’obliger les Allemands à faire demi-tour. « Les accueils enthousiastes à Gand, les unités blindées parcourant les champs fleuris en Belgique, entre Gand, Saint-Nicolas et Anvers, jusqu’à l’Escaut » se rappelle le colonel Stanislaw Koszutski. « Les coups de feu à la périphérie des villes conquises n'avaient pas encore cessé, quand sur la place de la ville un orchestre jouait et que les gens dansaient dans les restaurants. Les citoyens couvert les tombes de fleurs. Les gens ont prié pour nous et la Pologne spontanément et sincèrement » – ajoute-t-il. C’est ainsi qu’ont été accueillis les libérateurs de Saint Nicolas. Le 1er régiment blindé stationne dans la région de la ville pendant quelques jours, rassemblant ses forces pour les prochaines batailles. Les polonais se sont fortement inscrits dans les mémoires des habitants.

En 1946, l’unité et les soldats ont reçu la citoyenneté honoraire. De plus, les locaux ont offert un étendard brodé. Dans le coin en haut, tout comme sur l’insigne spécial du régiment, se trouve le blason de Saint-Nicolas – Saint Nicolas sur un fond bleu clair. Une seconde preuve de gratitude est le monument en forme de lance, conçu par Zygmunt Dobrzycki. Cette oeuvre a été inaugurée vingt ans après la libération de la ville en 1964.

Project realized with the support of the Polish Institute in Brussels 

#02-BRUSSEL-LOGO-[franc]

Galerie média

Onze-Lieve-Vrouwstraat, Sint Niklaas, Belgique

Sites, biographies et points d'intérêts associés