The monument of general Stanisław Maczek in Beveren

Le buste de Stanisław Maczek à Beveren

Gerard Van Gervenstraat 2, Beveren, Belgique
Mots-clés pour ce point d'intérêt
Combats Libération
Liberation Route Europe

Le buste de Stanisław Maczek à Beveren

Dans le centre de Beveren se trouve le buste de Stanisław Maczek. Il rappelle aux habitants le commandant de la division qui a libéré leur ville et a veillé à ce qu’elle ne soit pas détruite.

Après avoir passé la frontière de la Belgique d'avant-guerre le 6 septembre 1944, la 1re division blindée du général Maczek entreprend la libération de plusieurs villes. C’est le 2e régiment blindé qui arrive le 14 septembre à Beveren. Les unités allemandes se sont retranchées dans le fort Kallo se trouvant  à 3 kilomètres à peine de la ville. « La forteresse, après reconnaissance, semble impossible à conquérir avec un seul régiment blindé sans artillerie et infanterie » écrit le commandant de l’unité le colonel Stanislaw Koszutski. Les Polonais bombarde la forteresse pendant plusieurs heures, ce à quoi l’artillerie allemande répond avec des tirs. Enfin, les bombardements sont stoppés afin d’éviter d’autres dommages sur la ville.

Le blocage du fort dure moins d’une semaine. Les unités allemandes réussisent à se retirer, en laissant du matériel lourd et des munitions. L’armée polonaise poursuit immédiatement l’ennemi, mais est arrêtée par l’eau déversée depuis des canaux proches par l’armée allemande. Malgré une victoire partielle, Beveren est envahie par la joie. Dans les rues des drapeaux polonais et belges sont brandis. Le 17 septembre, une messe solennelle est célébrée dans l’église locale et les polonais y occupent les places d’honneur. Le soir une fête est organisée avec la participation des soldats polonais et britanniques.

En 1946 en guise de reconnaissance, la population de la ville offrent et remis officiellement un étendard au 2e régiment blindé. Dans le coin supérieur droit se trouve le blason de Beveren, tout comme sur l’insigne spéciale de l’unité. Après la démobilisation, le colonel Czeslaw Kajpus, officier de liaison de la division du général Maczek, s'installe dans la ville. Lorsque le quarantième anniversaire de libération de Beveren est célébré, il offre aux habitants de la ville le buste de son commandant, officiellement inauguré le 9 septembre 1984. Sur le piédestal est inséré un panneau avec l’inscription : « Pro nostra et vestra libertate », pour notre liberté et la vôtre.

Project realized with the support of the Polish Institute in Brussels 

 

Galerie média

Gerard Van Gervenstraat 2, Beveren, Belgique

Sites, biographies et points d'intérêts associés