The Polish military cemetery in Lommel

Cimetière militaire polonais à Lommel

Luikersteenweg 3, Lommel, Belgique
Mots-clés pour ce point d'intérêt
Combats Libération Victoire et défaite
Liberation Route Europe

Cimetière militaire polonais à Lommel

« Pour notre liberté et la vôtre » – proclame l’écriteau gravé sur le mémorial surmonté d’une croix de plus de six mètres, en polonais, français et flamand. Le mémorial se trouve dans le plus grand cimetière polonais en Belgique. Les militaires y reposant se battaient dans ce but précis.

Un simple portail métallique. L’allée partant de chaque côté de ce dernier, est formée de rangs égaux de tombes blanches. Avec exactement 255 croix et 2 tombes comportant l’étoile de David, le cimetière militaire polonais se situant sur le périphérique de la ville de Lommel dans la province du Limbourg. Créé en 1946, pour les soldats polonais qui ont péris lors de la libération de la Belgique, à l’initiative des autorités britanniques. Les dépouilles exhumées de diverses parties du pays y ont été déplacées. Hélas, toutes ne s’y trouvent pas. Le conseil municipal de Tielt a refusé de rendre les corps « des héros devenus reliques de la ville » les conservant ainsi dans le cimetière local. Toutefois, le nom de Tielt a été gravé sur le mémorial, se trouvant dans la partie centrale du cimetière, parmi les noms d’autres localités. Des localités telles que : Ypres, Gand, Stekene, Roulers, Merksplas et bien d’autres encore – marquent le chemin de combats des soldats reposant dans le cimetière. À côté des emblèmes de leurs divisions d'origine — 1re division blindée du Gén. Stanislaw Maczek et des escadrilles 302, 308 et 317 de la force aérienne du Royaume-Uni. Les soldats les plus jeunes avaient respectivement 18 ans. Leur sacrifice est symbolisé par une statue en marbre datant de 1959, représentant une femme portant une couronne en laurier dont l’auteur est Marian Wnuk.

Chaque année au mois de septembre, des cérémonies en l’honneur des participants à la libération de la France, de la Belgique et des Pays-Bas, qui rêvaient d’une Pologne libre, ont lieu à Lommel. Comme l’a dit leur commandant Gén. Maczek : « Le soldat polonais se bat pour la liberté de nombreuses nations, mais périt uniquement pour sa patrie. »

Project realized with the support of the Polish Institute in Brussels 

#02-BRUSSEL-LOGO-[franc]

Galerie média

Luikersteenweg 3, Lommel, Belgique

Sites, biographies et points d'intérêts associés