Dantzig au cours du 20e siècle

15-11-1920 - 04-06-1989

Pour les habitants de Dantzig, la fin de la Seconde guerre mondiale n'était pas forcément une libération. En effet, l'arrivée de l'Armée rouge signifiait non seulement la défaite, mais aussi le début d'une nouvelle occupation. Les Polonais qui se sont installés à Dantzig après la guerre n'étaient d'ailleurs pas favorables à la domination soviétique. La guerre a finalement eu des répercussions pour de nombreux Polonais jusqu'en 1989, lorsque la Pologne est redevenue un État indépendant et démocratique.

Lire toute l'histoire

Westerplatte

01-09-1939 - 07-09-1939

Le 1er septembre 1939, les Allemands attaquèrent la péninsule de Westerplatte dans le port de Gdańsk. Cet assaut marqua le début de la Seconde Guerre mondiale. Une petite garnison polonaise résista sept jours durant, ce qui dopa le moral de la population polonaise. Après la guerre, Westerplatte devint un symbole de la résistance polonaise contre l'invasion allemande.

Lire toute l'histoire

L'opération Fortitude Sud

01-12-1944 - 01-03-1944

Alors que le Jour J approchait, le comté du Kent devint le théâtre de l'opération Fortitude Sud, l'une des plus grandes supercheries de la Seconde Guerre mondiale. Afin d'induire l'armée allemande en erreur et de garder secret le lieu du débarquement allié en Europe, d'intenses préparatifs militaires furent organisés dans la région de Douvres. Seulement, tout cela n'était qu'une mise en scène.

Lire toute l'histoire

Jour J

06-06-1944 - 06-06-1944

La date du 6 juin 1944 fit son entrée dans l'histoire sous le nom désormais légendaire de Jour J, jour du débarquement des Alliés sur les plages de Normandie. Ce fut la partie la plus spectaculaire de l'Opération Overlord, qui marqua le début de la libération de l'Europe de l'Ouest occupée par les Allemands.

Lire toute l'histoire

La Bataille de Normandie

07-06-1944 - 29-08-1944

On néglige bien souvent l'importance de la Bataille de Normandie, qui s'est déroulée entre le célèbre débarquement allié du 6 juin 1944 et la libération de Paris le 25 août de la même année. Pourtant, elle exerça une influence décisive sur le cours de la guerre au nord-ouest de l'Europe. Le coût humain de cette bataille fut colossal : plus de 100 000 personnes furent tuées en l'espace de 80 jours, parmi lesquelles 20 000 civils.

Lire toute l'histoire

L'opération PLUTO

12-08-1944 - 30-05-1945

L'opération PLUTO (Pipelines Under The Ocean) fut l'une des plus grandes prouesses techniques de la Seconde Guerre mondiale. D'immenses pipelines furent conçus, puis installés au fond de la Manche entre le Sud du Royaume-Uni et la France. Ils devaient ainsi permettre d'approvisionner en carburant les troupes situées en Europe, et contribuèrent largement au succès des opérations alliées après le mois d'août 1944.

Lire toute l'histoire

La libération de Paris

22-08-1944 - 26-08-1944

La libération de Paris ne faisait pas partie des priorités des Alliés, mais elle devint nécessaire suite à une insurrection populaire lancée le 19 août contre les forces allemandes. La 2e division blindée fut donc envoyée à Paris et entra dans la ville le 24 août. Deux jours plus tard, le 26 août, un défilé triomphal fut organisé sur les Champs-Élysées.

Lire toute l'histoire

La bataille de la forêt de Hürtgen

12-09-1944 - 10-02-1945

À l'automne-hiver 1944/45, la forêt de Hürtgen est le théâtre de la plus longue bataille de la Seconde Guerre mondiale sur le sol allemand. Avec cette bataille, la guerre déclenchée par le régime nazi se déplace en Allemagne. Les pertes humaines sont nombreuses dans les deux camps. Pour les soldats américains, le nom même de la forêt devient synonyme de blessures et de morts, la première syllabe, « Hürt », évoquant les heurts du combat.

Lire toute l'histoire

Vers la capitulation des forces allemandes aux Pays-Bas

17-09-1944 - 06-05-1945

En mai 1940 débuta l'occupation des Pays-Bas par les forces allemandes. Elle allait durer cinq ans : la dernière offensive pour libérer le pays fut lancée en février 1945, alors que l'« hiver de la faim » avait tué plus de 20 000 civils en territoire occupé.

Lire toute l'histoire

L'opération Market Garden

17-09-1944 - 26-09-1944

L'opération Market Garden fut l'une des plus vastes opérations menées par les Alliés durant la Seconde Guerre mondiale. Elle avait pour objectif de prendre le contrôle de ponts sur la Meuse, le Waal et le Rhin aux Pays-Bas, afin de déjouer la puissante défense allemande sur la ligne Siegfried et d'assurer la progression rapide des Alliés vers Berlin.

Lire toute l'histoire

La campagne de la Rhénanie

08-02-1945 - 24-03-1945

Lancée par les Alliés au cours des derniers mois de la Seconde Guerre mondiale, la campagne de la Rhénanie fut constituée de plusieurs opérations militaires à grande échelle. Les deux principaux objectifs de ces opérations, menées conjointement par les Britanniques, les Américains et les Canadiens, étaient de libérer la région située à l'ouest du Rhin et de parvenir à traverser le fleuve lui-même. En cas de succès, cette offensive porterait le coup de grâce à la dernière ligne de défense allemande située à l'ouest.

Lire toute l'histoire

La bataille de Berlin

16-04-1945 - 02-05-1945

La bataille de Berlin fut l'une des dernières de la Seconde Guerre mondiale. Initié depuis la capitale allemande, le conflit était de retour dans la ville. Beaucoup de soldats et de civils furent tués dans les nombreux combats de maison en maison.

Lire toute l'histoire

Les puissances victorieuses à Berlin

08-05-1945 - 02-08-1945

La Seconde Guerre mondiale prit fin en Europe au printemps 1945, avec la victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie. Le destin de la population allemande se retrouvait dès lors entre les mains des quatre puissances victorieuses, à savoir les États-Unis, l'Union soviétique, le Royaume-Uni et la France. Une administration conjointe fut alors mise en place à Berlin et en Allemagne.

Lire toute l'histoire

La libération de Stutthof

09-05-1945

À l'origine, le camp de concentration de Stutthof avait été construit pour éliminer et persécuter les Polonais. Plus tard au cours de la guerre, ses fonctions évoluèrent et il joua ensuite un rôle essentiel dans l'extermination planifiée des Juifs d'Europe. Avant que l'Armée rouge ne parvienne à libérer Stutthof, les prisonniers survivants furent contraints de quitter le camp pour de terribles « marches de la mort ».

Lire toute l'histoire
Défiler vers le bas pour lire l'histoire suivante: