Edouard Gérard

Edouard Gérard

17-02-1924 - 16-08-1944

Mots-clés pour cette biographie
Combats Libération Victoire et défaite
Liberation Route Europe

Edouard Gérard

Édouard Gérard parvint à atteindre le Royaume-Uni après que les Allemands aient envahi son pays natal, la Belgique. Il s’enrôla dans l’armée belge en Angleterre et participa à la bataille de Normandie, où il fut tué à l’âge de 20 ans. Il fut le premier soldat belge à perdre la vie lors de ce combat.

Né en 1924 à Dinant, en Belgique, Édouard Gérard fuit son pays en août 1941 dans le but de rejoindre les troupes alliées en Angleterre. Il fut arrêté à la frontière espagnole et interné au camp de Miranda de Ebro. Édouard fut libéré à la fin de l’année en feignant d’être canadien.

Ainsi commença un long périple qui le mena à Madrid, à Gibraltar, en Écosse et enfin à Londres, où il souhaitait s’enrôler dans la section belge de la Royal Air Force. Il fut cependant intégré aux forces terrestres, dans la première brigade d’infanterie belge, plus connue sous le nom de Brigade Piron.

Il y rencontra des centaines de soldats belges qui s’étaient exilés en Angleterre. Après s’être entraînée, la brigade fut prête à participer aux combats continentaux sous les commandes de la 6e division aéroportée britannique. Édouard et les 2 200 autres soldats de la Brigade Piron débarquèrent à Courseulles, en Normandie, le 7 août. Quelque temps plus tard, Édouard fit partie d’un peloton qui organisa un raid contre un groupe de soldats allemands qui occupaient une ferme près de Sallenelles.

Édouard se trouvait dans une tranchée lorsqu’un obus de mortier allemand fit exploser la bâtisse. Des éclats d’obus d’acier furent projetés dans tous les sens. Touché au dos, Édouard mourut à 3h55 le 16 août 1944. Âgé de 20 ans, il fut le plus jeune volontaire belge de la Brigade Piron à perdre la vie. Il fut inhumé au cimetière militaire britannique de Ranville.

Galerie média

Sites, biographies et points d'intérêts associés