FranceParis

La libération de Paris

Le 19 août 1944, la population de Paris se soulève contre l’occupant allemand. Six jours plus tard, avec l’aide des forces militaires américaines et françaises, la ville est libérée, mettant fin à quatre longues années d’occupation. 

Liberation Route Europe

La Route de la Libération :FranceParis

Après leur sortie de Normandie en août 1944, les Alliés se dirigent vers le nord à la poursuite de l’armée allemande qui se replie. Le 19 août, à Paris, c’est l’insurrection populaire contre l’occupant allemand. Les Alliés envoient rapidement des troupes françaises et américaines pour libérer la ville. Le 24 août, les premières unités atteignent la capitale française. Le lendemain, les troupes allemandes encore présentes capitulent.

Revivez l'histoire

Histoire sélectionnée: La libération de Paris

La libération de Paris ne faisait pas partie des priorités des Alliés, mais elle devint nécessaire suite à une insurrection populaire lancée le 19 août contre les forces allemandes. La 2e division blindée fut donc envoyée à Paris et entra dans la ville le 24 août. Deux jours plus tard, le 26 août, un défilé triomphal fut organisé sur les Champs-Élysées.

La France retrouve sa liberté et sa souveraineté
Sur cette image:
La libération de Paris
Défilé sur les Champs-Élysées, le 26 août 1944.

Après avoir vaincu les troupes allemandes en Normandie, les forces alliées progressèrent à travers la France, en essayant de revenir au contact des soldats allemands qui avaient battu en retraite. La libération de Paris ne faisait alors pas partie de leurs priorités, notamment en raison des risques de destruction de la ville. Néanmoins, le 19 août 1944, une insurrection fut menée par la résistance française à l'encontre des forces allemandes qui occupaient la capitale. Le général von Choltitz, gouverneur militaire de Paris, reçut alors l'ordre de mater cette insurrection et de détruire la ville, tout comme les Allemands l'avaient fait à Varsovie.

Afin d'éviter un tel désastre, le général Charles de Gaulle insista pour que les troupes alliées interviennent. La 2e division blindée, dirigée par le général Leclerc, fut donc envoyée dans la capitale par le haut commandement des forces alliées, soutenue par la 4e division d'infanterie américaine du général Barton. Un premier groupe parvint à pénétrer au cœur de la ville le soir du 24 août.

Le lendemain, les troupes françaises et américaines furent accueillies chaleureusement par la population parisienne. Le général von Choltitz fut capturé avec son équipe à l'hôtel Meurice, puis signa l'acte de capitulation à la Préfecture de Police, sur l'Île de la Cité. Ensuite, le général von Choltitz fut amené à la gare Montparnasse, depuis laquelle il ordonna à ses troupes de se rendre. Le lendemain, le général de Gaulle fut acclamé par une foule innombrable lors du défilé triomphal organisé sur les Champs-Élysées. La France venait de retrouver son unité nationale et sa souveraineté.

Lire l'histoire tout entière

Nous testons des nouveautés ce qui peut ralentir le site. Toutes nos excuses.