Juno Beach - POI043

Juno Beach

06-06-1944 - 06-06-1944

Saint-Aubin-sur-Mer, France
Mots-clés pour ce site historique
Combats Libération
Liberation Route Europe

Juno Beach

Assignée à la 3e division d'infanterie canadienne, Juno Beach s'étendait de Graye-sur-Mer à Saint-Aubin-sur-Mer. Le Jour J, malgré les difficultés pour neutraliser certains bastions allemands et un taux de perte relativement élevé, les troupes canadiennes parvinrent à s'enfoncer à l'intérieur des terres avant d'être bloquées dans la nuit au nord-ouest de Caen.

Le Jour J, le 6 juin 1944, la 3e division canadienne du général Rod Keller reçut la mission de débarquer sur la plage portant le nom de code Juno, correspondant aux villes de Graye, Courseulles, Bernières et Saint-Aubin-sur-Mer. Certains événements prirent une mauvaise tournure ce matin-là : les bombardements navals préliminaires, par exemple, ne furent pas très efficaces et la mer démontée provoqua des retards. Par conséquent, la défense allemande, terrée dans ses bunkers, put offrir une solide résistance. De nombreuses barges de débarquement furent touchées par des tirs de canons ou endommagées par des obstacles sous-marins. Les unités d'assaut canadiennes finirent néanmoins par détruire les positions allemandes une par une avec le renfort de chars.

Le combat fut particulièrement acharné à Bernières, et plus encore à Courseulles. Ce petit port à l'embouchure de la Seulles était effectivement lourdement défendu. Cependant, c'est à Saint-Aubin que le combat fut le plus violent : il fallut une bonne partie de la journée pour neutraliser un canon de 50 mm surplombant la plage et protégé par des fortifications de campagne (arbres abattus) qui bloquaient les rues étroites du village. Le village ne fut finalement sécurisé qu'au cours de la nuit.

Cette résistance provoqua des encombrements aux sorties des plages. Freinées par l'accumulation de véhicules, les troupes canadiennes parvinrent malgré tout à s'enfoncer à l'intérieur des terres. Malgré 961 victimes, dont 319 morts, ces troupes firent une avancée remarquable le Jour J. Le jour suivant, cependant, leur avancée fut coupée nette au nord-ouest de Caen par l'arrivée des renforts armés allemands.

Informations touristiques

Un office du tourisme est situé près de Saint-Aubin-sur-Mer, Digue Favreau.

Galerie média

Juno Beach

Le Jour J, le 6 juin 1944, la 3e division canadienne du général Rod Keller reçut la mission de débarquer sur la plage portant le nom de code Juno, correspondant...

Saint-Aubin-sur-Mer, France

Sites, biographies et points d'intérêts associés

Nous testons des nouveautés ce qui peut ralentir le site. Toutes nos excuses.