Pointe du Hoc - POI040

Pointe du Hoc

06-06-1944 - 06-06-1944

Pointe du Hoc, Cricqueville-en-Bessin, France
Mots-clés pour ce site historique
Combats Libération Victoire et défaite
Liberation Route Europe

Pointe du Hoc

La Pointe du Hoc surplombe deux des cinq plages du débarquement du Jour J : Utah et Omaha. Elle est célèbre pour l'assaut audacieux mené le 6 juin 1944 par le 2e bataillon de Rangers américains en vue de neutraliser la batterie d'artillerie allemande qui s'y trouvait.

Fin 1942, les Allemands avaient installé une batterie d'artillerie à la Pointe du Hoc, un front de falaise surplombant la Manche. Équipée de six canons de 155 mm positionnés dans des trous à canons en béton ouverts (puis sous des casemates), cette batterie était en mesure de couvrir les plages qui avaient été sélectionnées pour le débarquement des troupes américaines : Utah Beach à l'ouest et Omaha Beach à l'est. Conscients de la menace, les Alliés bombardèrent la batterie à plusieurs reprises avant le débarquement. Cependant, afin de garantir sa complète destruction, ils confièrent au 2e bataillon de Rangers américains commandé par le lieutenant-colonel James Earl Rudder, la mission d'escalader la falaise, de s'emparer des fortifications et de désarmer les canons.

Dans la matinée du Jour J, après une ascension périlleuse à l'aide d'échelles en corde et de grappins, les commandos américains s'opposèrent aux artilleurs allemands dans une bataille sanglante. Une fois victorieux, les Rangers furent surpris de découvrir des bunkers vides et démunis de canons. Ils avaient été déplacés par les Allemands peu de temps avant. Après quelques recherches, les Rangers les retrouvèrent cachés sur une route voisine en contrebas...

Depuis 1979, la conservation de ce site, menacé par l'érosion de la falaise, est confiée à l'American Battle Monuments Commission. Un travail considérable a été réalisé pour permettre au public de visiter ce site historique. Dans un paysage devenu lunaire à cause des bombes et obus de gros calibre, il est possible de distinguer de nombreux édifices en béton : abris pour l'état-major, positions d'artillerie antiaériennes, bunkers et trous à canons et munitions. Au-dessus des fortifications, sur le bord de la falaise, un mémorial impressionnant offre une vue splendide sur la côte.

Informations touristiques

Un centre d'accueil des visiteurs se trouve à l'entrée du site. Entrée libre.
Le Musée des Rangers de Grandcamp-Maisy expose des objets et documents relatifs au 2e bataillon de Rangers.

Galerie média

Pointe du Hoc

Fin 1942, les Allemands avaient installé une batterie d'artillerie à la Pointe du Hoc, un front de falaise surplombant la Manche. Équipée de six canons...

Pointe du Hoc, Cricqueville-en-Bessin, France

Sites, biographies et points d'intérêts associés

Nous testons des nouveautés ce qui peut ralentir le site. Toutes nos excuses.