Sword Beach - POI039

Sword Beach

06-06-1944 - 06-06-1944

Avenue du 6 Juin, Hermanville-sur-Mer, France
Mots-clés pour ce site historique
Combats Libération
Liberation Route Europe

Sword Beach

Sword était le nom de code de la plage la plus à l'est des cinq plages du débarquement en Normandie. La 3e division d'infanterie britannique débarqua sur cette plage grâce au renfort de commandos et au soutien de chars spécialement adaptés. Les hommes devaient rejoindre la 6e division aéroportée et capturer Caen. Ce dernier objectif fut finalement atteint un mois plus tard, le 9 juillet.

Sword était le nom de code de la plage la plus à l'est des cinq plages du débarquement en Normandie. Les enjeux étaient considérables. L'objectif était de protéger le flanc gauche de la tête de pont des Alliés en Normandie, avec l'aide de la 6e division aéroportée qui avait atterri entre l'Orne et la Dives. Ensemble, les deux divisions étaient censées s'emparer de la ville de Caen, d'une importance stratégique, à quinze kilomètres de Sword Beach.

L'assaut fut mené par la 3e division d'infanterie britannique, avec le renfort des commandos de la 1ère et de la 4e brigades de service spécial, et le soutien de chars spécialement adaptés. Le secteur de Sword Beach s'étendait de Langrune à Ouistreham. Une fois à terre, les commandos neutralisèrent les bastions allemands en les attaquant des deux côtés.
Le débarquement sur Sword Beach connut un franc succès. Après avoir éliminé les unités hostiles de Ouistreham, la 1ère brigade de service spécial fut en mesure de rejoindre les parachutistes à Bénouville et de s'établir sur la rive est de l'Orne. Néanmoins, les commandos qui devaient assurer la jonction avec les troupes canadiennes débarquées sur Juno Beach n'y parvinrent pas le soir du 6 juin. Ils furent attaqués par la 21e division Panzer allemande.

Après avoir perdu 50 de leurs chars, les Allemands abandonnèrent leurs positions. L'encombrement sur les plages et la résistance opiniâtre de certains bastions allemands plus à l'intérieur des terres empêchèrent les Britanniques de capturer Caen le 6 juin comme ils l'espéraient. Plus d'un mois de combat fut finalement nécessaire pour libérer la ville le 9 juillet 1944.

Informations touristiques

La région d'Hermanville possède plusieurs sites et points d'intérêt. À Hermanville-Plage, il est possible de voir un char « Centaur » qui apporta son soutien aux commandos des Royal Marines près de l'intersection de la rue du Dr Turgis et de la rue Amiral Wietzel. Près d'Hermanville-Bourg, il existe un cimetière militaire britannique de 1 005 tombes. Il est également intéressant de visiter le bastion allemand « Hillman » à Colleville-Montgomery.

Galerie média

Sword Beach

Sword était le nom de code de la plage la plus à l'est des cinq plages du débarquement en Normandie. Les enjeux étaient considérables. L'objectif était...

Avenue du 6 Juin, Hermanville-sur-Mer, France

Sites, biographies et points d'intérêts associés

Nous testons des nouveautés ce qui peut ralentir le site. Toutes nos excuses.