The British Airlandings - POI035

Le débarquement aérien britannique

06-06-1944 - 06-06-1944

Avenue du Major Howard, Ranville, France
Mots-clés pour ce site historique
Combats Libération
Liberation Route Europe

Le débarquement aérien britannique

Aux premières heures du Jour J, la 6e division aéroportée britannique fut parachutée derrière les défenses côtières allemandes. Elle avait pour mission de prendre le contrôle de la zone située entre l'Orne et la Dives, et d'empêcher les ripostes allemandes contre le débarquement des Alliés sur les plages de Normandie. Malgré les conditions difficiles, ses objectifs étaient déjà atteints à l'aube.

Aux premières heures du 6 juin 1944, trois divisions aéroportées furent larguées pour sécuriser les flancs du débarquement des Alliés sur les plages de Normandie. A l'est, la 6e division aéroportée britannique sous le commandement du général Richard Gale fut parachutée derrière les défenses côtières allemandes, dans le cadre de l'opération Tonga. Le principal objectif de cette opération consistait à prendre le contrôle de la zone située entre l'Orne et la Dives.

Pour commencer, les parachutistes devaient s'emparer de deux ponts importants sur le plan tactique, traversant l'Orne et le canal de Caen. Les ponts furent saisis en quelques minutes de combat intensif après l'atterrissage de cinq planeurs à proximité.
L'objectif suivant consistait à détruire un certain nombre de ponts sur la Dives afin d'interrompre ou de retarder d'éventuelles contre-attaques allemandes. Cette nuit-là, d'épais nuages réduisaient la visibilité des pilotes et un vent d'est puissant dispersa les parachutistes sur une zone étendue. Cependant, l'arrivée de matériel lourd par planeur se déroula plutôt bien et les ponts furent détruits.

Enfin, la 6e division aéroportée devait neutraliser la batterie d'artillerie allemande de Merville, qui constituait une menace potentielle pour le débarquement des troupes britanniques sur la plage de Sword Beach à l'aube. La batterie fut mise hors d'état de nuire après un violent combat qui se solda par 50 % de pertes.

Malgré des conditions de débarquement défavorables, tous les objectifs de l'opération Tonga avaient été atteints au lever du jour le 6 juin. Vers midi, les unités britanniques débarquées sur la plage de Sword Beach rejoignirent les parachutistes à Bénouville. Mais la 6e division aéroportée du général Gale paya un lourd tribut à cette opération.

Galerie média

Le débarquement aérien britannique

Aux premières heures du 6 juin 1944, trois divisions aéroportées furent larguées pour sécuriser les flancs du débarquement des Alliés sur les plages...

Avenue du Major Howard, Ranville, France

Sites, biographies et points d'intérêts associés

Nous testons des nouveautés ce qui peut ralentir le site. Toutes nos excuses.