The ‘Musee de l’Abri’ at Hatten

Le ‘Musee de l’Abri’

Rue de l’Abri, Hatten, France
Mots-clés pour ce point d'intérêt
Combats Libération
Liberation Route Europe

Le ‘Musee de l’Abri’

Le musée de l’Abri de Hatten est dédié aux victimes civiles innocentes et aux soldats américains et allemands tombés lors de la bataille de Hatten que le général américain Devers a qualifiée de « l’une des plus grandes batailles défensives de la guerre ». Visitez le musée et appréciez la liberté et la paix dont nous jouissons aujourd’hui.

Le 13 décembre 1944, les citoyens de Hatten et de Rittershoffen, deux communautés jumelles du nord de l’Alsace, se réjouissent de voir l’armée allemande battre en retraite. Le 7 janvier 1945, le prêtre luthérien les bénit : « À dimanche, si Dieu le veut ». Deux jours plus tard, l’armée allemande lance l’opération Nordwind, l’une des dernières offensives majeures dans  l’Occident. Le colonel von Luck, commandant les forces allemandes dans l’attaque contre Hatten, a qualifié la bataille de l’une des batailles les plus dures et les plus coûteuses jamais menées sur le front occidental. Les combats acharnés avançant de maison en maison ont fait rage pendant deux semaines, laissant derrière eux un nombre terrifiant de victimes civiles, des amas de gravats et des carcasses fumantes de tanks dans les champs environnants.

50 ans plus tard, le Musée de l’Abri de Hatten est inauguré dans une ancienne caserne souterraine de la ligne Maginot réservée aux soldats français.  28 salles de la caserne sont restaurées dans leur état d’avant-guerre ; les autres pièces sont consacrées à divers sujets liés à l’histoire de Hatten pendant la Seconde Guerre mondiale.  Le Musée raconte l’histoire de l’évacuation de la population en septembre 1939, la vie sous le régime nazi et la « germanisation » de l’Alsace. L’on y expose également les vestiges d’un chasseur allemand ME 262 – le premier avion à réaction opérationnel – qui s’est écrasé dans un champ local. De plus, le musée montre des photos de l’opération Nordwind et raconte l’histoire des civils qui ont dû s’abriter dans leur sous-sols de leurs maisons pendant les deux semaines de la bataille.

Le plus petit des bâtiments du Musée est consacré à l’histoire du « Malgré Nous ». Les Malgré Nous étaient des hommes du pays enrôlés dans l’armée allemande contre leur volonté, dès lors que les nazis les considéraient comme Allemands, estimant que l’Alsace était un territoire allemand.

Informations touristiques

Faites une visite complémentaire et suivez la D28 en direction est, passez le cimetière à gauche et, à 300 mètres, débouchez sur la « Casemate Esch », un bunker de la ligne Maginot. C’est ainsi que les Allemands ont attaqué le 9 janvier. Des soldats « aussi verts que les pousses de maïs » ont fait de leur mieux. Les Allemands ont reculé, mais sont revenus avec des chars et des lance-flammes contre lesquels les GI n’avaient d’autre arme que des canons de 57 mm.

Horaires d'ouverture Du 1er mars au 14 juin : jeudi, vendredi, samedi, dimanche et jours fériés de 10h00 à 18h00 ; du 15 juin au 15 septembre : tous les jours de 10h00 à 18h00 ; du 16 septembre au 11 novembre : jeudi, vendredi, samedi, dimanche et jours fériés de 10h00 à 18h00 ; dernière entrée à 16h30

Tarifs Adultes : 7 EUR ; Groupes de plus de 10 personnes : 6 EUR par personne ; Adolescents 4 EUR ; Enfants (6-12 ans) : 3 EUR

Galerie média

Sites, biographies et points d'intérêts associés