The Falaise pocket – The Memorial of Montormel - SPOT034

Le Mémorial de Coudehard-Montormel, au cœur de la poche de Falaise

Les hayettes, Mont-Ormel, France
Mots-clés pour ce point d'intérêt
Combats Libération Victoire et défaite
Liberation Route Europe

Le Mémorial de Coudehard-Montormel, au cœur de la poche de Falaise

La dernière grande bataille de la campagne de Normandie se déroula au mois d'août 1944 dans la poche de Falaise-Argentan, où les Alliés encerclèrent et anéantirent une grande partie des forces allemandes. Des dizaines de milliers de soldats allemands parvinrent cependant à s'échapper. Un mémorial y retrace les différentes étapes de cette confrontation meurtrière.

Après leur percée à l'ouest de la ville de Saint-Lô à la fin du mois de juillet, les troupes américaines progressèrent loin derrière les lignes de défense allemandes, avant de remonter vers le nord en direction du Mans, d'Alençon et d'Argentan. Pendant ce temps, les troupes britanniques et canadiennes repoussaient les forces allemandes depuis le Nord, vers la ville de Falaise.

L'échec de la contre-attaque allemande le 7 août et les instructions stupides d'Adolf Hitler exigeant que ses troupes tiennent leurs positions menèrent à l'encerclement total de la 7e armée allemande. Des hésitations au sein du commandement des forces alliées retardèrent la fermeture complète de la poche jusqu'au 19 août, date à laquelle des membres de la 1ère division blindée polonaise rejoignirent la 90e division d'infanterie américaine au nord de Chambois. Encerclés et sous le feu des tirs d'artillerie des Alliés, les troupes allemandes tentèrent de se frayer un chemin par la force. Elles lancèrent des attaques désespérées contre les unités polonaises, sur les pentes du mont Ormel.

Les deux camps subirent d'énormes pertes, mais les quelques centaines de soldats polonais présents sur le mont Ormel parvinrent à tenir leurs positions. Des soldats allemands réussirent à s'échapper, mais l'Allemagne paya un très lourd tribut : environ 10 000 hommes furent tués, et entre 40 et 50 000 furent faits prisonniers. Par endroits, la vue des cadavres de soldats et de chevaux était horrifiante, notamment sur les ponts traversant la Dives et les routes bordant le mont Ormel.

Un mémorial situé au sommet du mont Ormel offre une vue panoramique sur toute la vallée de la Dives. Une carte interactive y retrace les différentes étapes de cette bataille.

Informations touristiques

Le circuit « août 1944 » permet aux visiteurs de découvrir l'ensemble des lieux qui furent le théâtre des principaux événements de la bataille. Une carte est disponible à l'adresse suivante : http://www.memorial-montormel.org/circuit_ao_t_1944__1_128.html

Pour plus d'information et les heures d'ouverture, visitez: http://www.memorial-montormel.org/

Galerie média

Le Mémorial de Coudehard-Montormel, au cœur de la poche de Falaise

Après leur percée à l'ouest de la ville de Saint-Lô à la fin du mois de juillet, les troupes américaines progressèrent loin derrière les lignes de défense...

Les hayettes, Mont-Ormel, France +33 (0)2 33 67 38 61 http://www.memorial-montormel.org/

Sites, biographies et points d'intérêts associés

Nous testons des nouveautés ce qui peut ralentir le site. Toutes nos excuses.