Début: Schoenenbourg Fin: Saint-Amarin Durée: 7 jours Toute l'année

Alsace

L’Alsace abrite un grand nombre de lieux historiques commémorant la riche histoire de la Seconde Guerre mondiale. Les Britanniques, les Français et les Américains ont d’abord libéré le nord de l’Alsace en novembre 1944. Vous pourrez y visiter le cimetière militaire allemand et le centre Albert Schweitzer à Niederbronn-les-Bains, ainsi qu’une série de fortifications de l’ancienne Ligne Maginot (1929-1940). Il s’agit de la plus puissante ligne de fortifications d’Europe. Elle comprend le Four-à-Chaux de Lembach, l’Abri de Hatten, le Musée Mémorial de la Ligne Maginot à Marckolsheim et la Casemate-Mémorial en Haute-Alsace à Uffheim.

Vous pourrez ensuite visiter l’exposition « MMPark » à La Wantzenau et découvrir la ville de Strasbourg, dont la libération le 23 novembre 1944 fut un moment majeur de la guerre. Poursuivez votre itinéraire en visitant le Mémorial de l’Alsace-Moselle de Schirmeck et le Centre européen du résistant déporté, construit sur le site de l’ancien camp de concentration du Struthof.

Près de Colmar, vous pourrez visiter la nécropole nationale de Sigolsheim, où sont enterrés 1 684 soldats décédés en 1944, ou en apprendre davantage sur les violents combats qui se sont déroulés dans cette région en janvier-février 1945 en visitant le Musée Mémorial des Combats de la Poche de Colmar à Turckheim. Le 9 février, après la bataille de Colmar, toutes les troupes allemandes à l’ouest du Rhin furent forcées de se replier en Allemagne et l’Alsace fut libérée. Ces dernières parties de l’Alsace sont également les dernières parties de la France à avoir été libérées.

Route sur le plan

Jour 1

Commencez dans le nord de l’Alsace par une visite du Musée de la ligne Maginot et du Fort de Schoenenbourg, les plus grandes fortifications d’artillerie de la ligne Maginot en Alsace (3 kilomètres de galeries situées à 30 mètres de profondeur). Continuez avec le Four-à-Chaux de Lembach, visitez le cimetière militaire allemand et le centre Albert Schweitzer à Niederbronn-les-Bains. L’exposition permanente « Destins de guerre » raconte l’histoire de douze victimes de la Seconde Guerre mondiale. Terminez la journée au musée de l’Abri et à la Casemate Esch à Hatten.

Jour 2

Voyagez vers le sud en direction de La Wantzenau et visitez l’exposition « MMPark » et sa collection consacrée à la Seconde Guerre mondiale qui présente des centaines de mannequins, de véhicules blindés, de camions et plus encore. Dirigez-vous ensuite vers le sud pour visiter Strasbourg, l’une des capitales européennes. En mars 1941, après la bataille de Kufra, le général Leclerc fit prêter serment à ses hommes de ne pas déposer les armes tant que le drapeau français ne flotterait pas sur la cathédrale de Strasbourg. Ce serment fut rempli le 23 novembre 1944 et la libération de Strasbourg fut l’un des moments forts de la libération. Lors de votre séjour à Strasbourg, ne manquez pas de visiter le musée Louise Weiss, le Parlement européen, le Conseil de l’Europe, la Cour européenne des droits de l’homme ou le Lieu d’Europe.

Photos du jour 2

Jour 3

Commencez la troisième journée en visitant le Mémorial de l’Alsace-Moselle à Schirmeck. Riche de sa scénographie immersive et vibrante, de ses films, documents et décorations, ce mémorial dévoile l’histoire de ces régions depuis 1870 jusqu’à nos jours, une partie étant donc consacrée à la Seconde Guerre mondiale. Un peu plus au sud, près de Natzwiller, vous pourrez visiter le Centre européen du résistant déporté, construit sur le site de l’ancien camp de concentration du Struthof. Ouvert depuis novembre 2005, le centre retrace l’histoire de l’ancien camp.

Photos du jour 3

Jour 4

Dirigez-vous vers le Musée Mémorial de la Ligne Maginot du Rhin. Situé à Marckolsheim, ce musée commémore les violents combats des 15, 16 et 17 juin 1940, qui ont entraîné la destruction de plus de 80 % de la ville. Vous vous trouvez désormais près du Rhin et de la frontière avec l’Allemagne. Continuez votre visite à la Croix du Moulin à Jebsheim où des combats acharnés ont eu lieu en janvier 1945 et où le Reichsführer Himmler a lui-même placé ses troupes les mieux entraînées. Baladez-vous dans la ville pittoresque de Colmar, capitale des vins d’Alsace, avec ses maisons traditionnelles, ses canaux, ses expositions florales, sa cuisine raffinée et le musée Hansi qui expose les plus belles œuvres de Hansi, un artiste populaire célèbre pour sa satire anti-allemande.

Jour 5

Suivez la route des vins d’Alsace et arrêtez-vous à la nécropole nationale de Sigolsheim (cimetière national). Plus au sud, au cœur de Turckheim, visitez le Musée Mémorial des Combats de la Poche de Colmar, qui offre un témoignage des événements qui se sont déroulés dans la région au cours de la bataille qui a duré deux mois pendant l’hiver 1944-1945.

Photos du jour 5

Jour 6

Voyagez vers le sud pour découvrir l’Ecomusée d’Alsace, et Mulhouse, la Cité de l’automobile (avec la Collection Schlumpf, le plus prestigieux musée de l’automobile au monde), le Musée de l’Impression sur Etoffes, et d’autres musées uniques. Voyagez vers Uffheim où vous pourrez explorer la casemate d’Aschenbach, une casemate d’infanterie de la ligne Maginot, composée de deux salles de tir. Entre 1990 et 2005, la casemate a été restaurée par l’association du Mémorial Ligne Maginot en Haute-Alsace.

Jour 7

Visitez le musée Serret à Saint-Amarin, qui occupe un bâtiment datant de 1912 et qui abrite l’une des plus importantes collections d’armes et d’équipements de la Première Guerre mondiale. Le musée comprend également une section importante consacrée à la Seconde Guerre mondiale, qui présente des armes et des documents décrivant l’occupation allemande et la résistance. Vous aurez plaisir à découvrir la région du Sundgau, limitrophe de la Suisse et de l’Allemagne. Ceci conclut la visite des principaux sites de la libération de l’Alsace.

Highlights