Gisela Stange

Gisela Stange

14-03-1929

Mots-clés pour cette biographie
Destruction Combats Occupation Victoire et défaite
Liberation Route Europe

Gisela Stange

Gisela Stange vécut la bataille de Berlin de près. À 16 ans, elle rejoignit le service médical du Volkssturm en tant que Gesundheitsdienstmädel, membre de la Ligue des jeunes filles allemandes formées aux premiers soins. Elle risqua sa vie pour secourir et soigner les soldats blessés et pour assister aux opérations.

Gisela Stange naquit le 14 mars 1929. Elle rejoignit les Jeunesses hitlériennes à l’âge de dix ans. À partir de 1939, tous les garçons et filles de 10 à 18 ans furent forcés de rejoindre ce mouvement de jeunesse où on leur enseignait l’idéologie nazie, à l’écart de leur famille. En janvier 1945, Gisela Stange termina une formation sur les premiers soins prodiguée par les Jeunesses hitlériennes et devint une Gesundheitsdienstmädel.

Dès février 1945, elle alla renforcer le service médical du Volkssturm allemand, une formation militaire qui envoyait au front les jeunes et les personnes âgées en fin de guerre. Quand les armées soviétiques attaquèrent Berlin le 16 avril 1945, son service reçut l’ordre de se rendre en centre-ville. Elle dut secourir des soldats blessés au péril de sa propre vie. Elle atteignit le quartier du gouvernement et partit pour le nord en empruntant les tunnels du réseau ferroviaire. Une balle frôla sa tête pendant sa traversée.

Des soldats soviétiques la capturèrent à la station de métro Seestraße, dans le nord-ouest de Berlin, et l’emmenèrent dans une petite usine des environs. Terrifiée à l’idée d’être violée, elle dissimula ses longs cheveux. Mais sa mascarade fut découverte. Les soldats soviétiques la frappèrent au visage jusqu’à lui faire perdre plusieurs dents. L’intervention de l’un de leurs camarades la sauva du viol. Trois jours plus tard, elle et d’autres prisonniers durent quitter Berlin de force, en direction de l’est. Elle profita d’un moment d’inattention pour échapper à ses ravisseurs et rejoignit sa famille dans la capitale allemande.

Galerie média

Sites, biographies et points d'intérêts associés