Berlin in the Air War - POI003

Les raids aériens sur Berlin

25-08-1940 - 21-04-1945

Breitscheidplatz, Berlin, Allemagne
Mots-clés pour ce site historique
Bombardements Destruction Combats Victoire et défaite
Liberation Route Europe

Les raids aériens sur Berlin

Les raids aériens réguliers de la Royal Air Force (RAF) et des forces aériennes de l'armée américaine (USAAF) sur Berlin débutèrent en 1944, pour atteindre des bombardements quasi-quotidiens en février et mars 1945. Le 3 février 1945, le quartier du gouvernement fut visé, dans le but de briser la volonté des berlinois. Cette stratégie échoua jusqu'à la conquête de la ville par l'Armée rouge, à la fin du mois d'avril 1945.

Les premiers raids des forces aériennes britanniques sur Berlin débutèrent durant la nuit du 25 février 1940. Au cours des mois qui suivirent, les attaques furent peu fréquentes. La première phase de cette guerre sur le front aérien dura ainsi jusqu'à l'automne 1941. Après cela, presque aucun raid aérien ne fut lancé sur Berlin jusqu'en janvier 1943. Sur l'ensemble de l'année 1942, les sirènes annonçant les raids aériens ne retentirent qu'à neuf reprises. Même si Berlin ne constituait pas le seul objectif de cette guerre stratégique sur le front aérien, la ville représentait tout de même un enjeu important : elle était non seulement la capitale du IIIe Reich, mais aussi un grand centre industriel et d'armement.

À partir de mars 1944, les raids nocturnes de la Royal Air Force sur Berlin furent remplacés par des attaques de jour des forces aériennes de l'armée américaine. En février et mars 1945, des raids aériens furent menés sur la capitale allemande presque quotidiennement. Ces attaques des forces aériennes britanniques et américaines devaient être une contribution visible à l'offensive terrestre de l'Armée rouge, lancée le 12 janvier 1945 depuis le fleuve polonais de la Vistule.

L'attaque des forces aériennes américaines sur Berlin le 3 février 1945 fut l'une des plus dévastatrices de la Seconde Guerre mondiale. Ce jour-là, 2 500 berlinois furent tués et 100 000 personnes virent leur maison détruite par les raids aériens. Le quartier du gouvernement était visé, dans le but de briser la volonté des berlinois, mais cette stratégie fut un échec puisque cette attaque ne fit qu'accroître le soutien de la population au régime nazi. La Royal Air Force et les forces aériennes de l'armée américaine cessèrent leurs attaques le 16 avril 1945. L'Union soviétique poursuivit quant à elle ses raids aériens pour soutenir son offensive terrestre à Berlin.

Galerie média

Les raids aériens sur Berlin

Les premiers raids des forces aériennes britanniques sur Berlin débutèrent durant la nuit du 25 février 1940. Au cours des mois qui suivirent, les attaques...

Breitscheidplatz, Berlin, Allemagne

Sites, biographies et points d'intérêts associés

Nous testons des nouveautés ce qui peut ralentir le site. Toutes nos excuses.