War cemeteries (Huertgen Forest, Belgium, the Netherlands) - POI046

Cimetières militaires (forêt de Hürtgen, Belgique, Pays-Bas)

01-02-1945

Simonskaller Straße , Hürtgenwald, Allemagne
Mots-clés pour ce site historique
Destruction Combats Victoire et défaite
Liberation Route Europe

Cimetières militaires (forêt de Hürtgen, Belgique, Pays-Bas)

On ne sait pas exactement combien de soldats ont péri pendant la guerre. Dans la forêt de Hürtgen, les pertes humaines s'élèvent à environ 10 000 côté allemand et 30 000 côté américain. Si les soldats allemands sont enterrés dans le cimetière militaire local, les sépultures américaines ne peuvent pas se trouver en terre ennemie. C'est pourquoi les soldats américains reposent dans des cimetières en Belgique et aux Pays-Bas.

En février 1945, à la fin de la bataille de Hürtgen, quand les populations évacuées regagnent les montagnes de l'Eifel, elles trouvent un paysage d'horreur : les villages sont en ruine ; la forêt est jonchée de corps ; et tout n'est que boue et débris militaires. En outre, le sol est truffé de mines, mettant la vie des habitants en danger. Jusque vers le milieu des années 1950, de nombreux démineurs et civils sont accidentellement tués par des munitions.
Pendant la canicule de l'été 1947, les munitions au phosphore prennent régulièrement feu par un phénomène de combustion spontanée, ce qui provoque des incendies quasiment impossibles à éteindre. Toutes les nuits, les habitants de la région voient avec effarement le ciel s'embraser au nord de l'Eifel, tandis que les munitions restantes explosent. Les incendies ne prennent fin qu'en octobre, laissant place à une terre meurtrie.

C'est alors que les morts sont enfin évacués, ces opérations étant souvent organisées à titre privé. On ne sait pas exactement combien de soldats ont péri pendant la guerre. Dans la forêt de Hürtgen, selon les dernières estimations, les pertes humaines s'élèveraient à environ 10 000 côté allemand et 30 000 côté américain, chiffres énormes pour une zone aussi restreinte.
Aujourd'hui encore, des centaines de soldats sont portés disparus dans les deux camps et des corps continuent d'être découverts. Si les soldats allemands sont enterrés dans le cimetière militaire local, aux États-Unis, la loi interdit d'installer les sépultures en terre ennemie. C'est pourquoi de nombreux soldats américains reposent aux Pays-Bas et dans le cimetière d'Henri-Chapelle, en Belgique.

Galerie média

Cimetières militaires (forêt de Hürtgen, Belgique, Pays-Bas)

En février 1945, à la fin de la bataille de Hürtgen, quand les populations évacuées regagnent les montagnes de l'Eifel, elles trouvent un paysage d'horreur...

Simonskaller Straße , Hürtgenwald, Allemagne

Sites, biographies et points d'intérêts associés

Nous testons des nouveautés ce qui peut ralentir le site. Toutes nos excuses.