Mahn- und Gedenkstätten Wöbbelin - SPOT224

Mahn- und Gedenkstätten Wöbbelin

Ludwigsluster Straße 2b, Wöbbelin, Allemagne
Mots-clés pour ce point d'intérêt
Shoah Libération
Liberation Route Europe

Mahn- und Gedenkstätten Wöbbelin

Les sites commémoratifs de Wöbbelin retracent l’histoire de ce camp de concentration situé près de Wöbbelin, à 190 km au nord-ouest de Berlin. Le camp annexe au camp de concentration de Neuengamme se trouvait sur la route reliant Wöbbelin à Ludwigslust et n'a été en service que pendant dix semaines, du 12 février au 2 mai 1945.

L’exposition « Dix semaines au camp annexe de Wöbbelin » relate l’histoire du camp annexe au camp de concentration de Neueugamme. Le camp, initialement conçu pour accueillir des prisonniers de guerre américains et britanniques, est construit dans des conditions extrêmes par des prisonniers des camps de concentration de Neueugamme et de Bergen-Belsen.

Les Alliés approchant à grande vitesse, le camp encore inachevé, servira entre le 15 et le 26 avril 1945 à accueillir des prisonniers évacués d’autres camps, principalement des camps annexes au camp de concentration de Neuengamme. Les conditions de détention y sont terribles. Le SS-Obersturmbannführer Paul Werner Hoppe, ancien commandant du camp de concentration de Stutthof, est placé à la tête du camp le 20 avril 1945.

Sur les 5 000 détenus d'au moins 25 nationalités enfermés à Wöbbelin, plus de 1 000 mourront d’épuisement, de faim ou des suites de mauvais traitements.

Le 2 mai, des unités de la 82e division aéroportée et de la 8e division d’infanterie américaines arrivent dans la région tandis que l’Armée soviétique est sur le point d’atteindre Grabow. Les gardes quittent le camp le 2 mai 1945 aux alentours de midi. Ce même jour, en début d’après-midi, des soldats américains feront la découverte de Wöbbelin, qui n’apparaissait sur aucune carte. Ils n’oublieront jamais ce qu’ils y ont vu. Sur ordre des autorités militaires américaines, les victimes du camp de concentration de Wöbbelin sont enterrées les 7 et 8 mai dans des tombes individuelles à Ludwigslust, Hagenow, Wöbbelin et Schwerin.

Construit en 1960 par le sculpteur de Rostock Jo Jastram, un mémorial aux victimes des marches de la mort d’avril 1945 rappelle les souffrances des détenus dans le cimetière d'honneur de Wöbbelin. Ce site historique est devenu depuis 2005 un lieu de commémoration sur les lieux même de l’ancien camp, ponctué de pierres tombales portant les noms des victimes du camp. Un tracé circulaire sur lequel ont été placés plusieurs panneaux d’informations emmène le visiteur sur les traces de l’ancien camp.

Informations touristiques

Les cimetières d’honneur des victimes figurent également au programme des visites guidées et peuvent être visités individuellement.

Horaires d'ouverture Pour plus d'information et les heures d'ouverture, visitez: http://www.gedenkstaetten-woebbelin.de/cms/

Galerie média

Mahn- und Gedenkstätten Wöbbelin

L’exposition « Dix semaines au camp annexe de Wöbbelin » relate l’histoire du camp annexe au camp de concentration de Neueugamme. Le camp, initialement...

Ludwigsluster Straße 2b, Wöbbelin, Allemagne +4938753 80792 http://www.gedenkstaetten-woebbelin.de/cms/

Sites, biographies et points d'intérêts associés

Nous testons des nouveautés ce qui peut ralentir le site. Toutes nos excuses.