The Torchbearer - SPOT231

Le Porte-flambeau

Vogelsang 71, Schleiden, Allemagne
Mots-clés pour ce point d'intérêt
Shoah Occupation Terreur et extermination Victoire et défaite
Liberation Route Europe

Le Porte-flambeau

Le Parc international de Vogelsang est truffé de symboles nazis. La plupart d'entre eux évoquent le concept national-socialiste de race supérieure, le « Herrenmensch ». Son symbole le plus marquant est la statue du Porte-flambeau, qui est visible depuis l'extérieur de l'enceinte d'Ordensburg. Cette statue s'inspire des symbolismes chrétiens et grecs, ainsi que de l'idée païenne de la lumière.

Dans les années précédant la Seconde Guerre mondiale, l'Ordensburg de Vogelsang vouait un véritable culte aux performances physiques et à la virilité. La forme physique, la beauté et la force y étaient assimilées à l'idéal de « race aryenne », les caractéristiques opposées étant l'apanage des « races inférieures ». Bon nombre des bas-reliefs et sculptures présents à Vogelsang ont survécu et reflètent aujourd'hui encore ce concept national-socialiste de « Herrenmensch ». À l'époque, ils étaient disposés de façon à ce que les jeunes apprentis les voient tous les jours. Le bas-relief le plus spectaculaire (appelé « le Porte-flambeau ») dominait les cadets de toute sa hauteur dès qu'ils se trouvaient près de la colline de Vogelsang. À ce jour, son immense silhouette et sa boule de feu ornent toujours la Sonnwendplatz (place du solstice) et sont facilement visibles d'aussi loin que le lac d'Urft. L'artiste, le sculpteur Willy Meller, a volontairement créé des similitudes entre le Porte-flambeau et une autre sculpture : le Grand Héros du hall d'honneur, érigé afin d'honorer les nazis tombés, et en particulier les « martyrs » tués lors du putsch manqué d'Hitler, en 1923.

Pour les cadets, le Porte-flambeau servait de caution morale à leur conviction d'être une « race supérieure ». L'inscription, inspirée des mots prononcés par Jésus dans le Sermon de la montagne, à la fois dans le fond et dans la forme, s'adresse directement aux cadets : « Vous êtes les porteurs de flambeau de la nation. Vous portez la lumière de l'esprit dans votre combat pour Adolf Hitler ». Le flambeau en question fait référence au mythe grec ancien de Prométhée apportant le feu à l'humanité. Il reprend le symbolisme de la lumière, très présent dans le nazisme, et réinterprété ici à des fins politiques, la flamme incarnant la renaissance de la nation grâce à la victoire de l'Allemagne nazie.

En 1945, lors de la prise de l'Ordensburg par les soldats américains, ces derniers tirent plusieurs coups de feu sur le Porte-flambeau et d'autres sculptures ; ces impacts de balles sont toujours clairement visibles. La race « supérieure » prônée par Hitler fait actuellement l'objet d'une exposition permanente à Vogelsang, intitulée « Destinée : Race supérieure. Une Ordensburg dans le Troisième Reich – Entre fascination et crime. »

Informations touristiques

Pour plus d'information et les heures d'ouverture, visitez: http://www.vogelsang-ip.de/fr/318.html

Galerie média

Le Porte-flambeau

Dans les années précédant la Seconde Guerre mondiale, l'Ordensburg de Vogelsang vouait un véritable culte aux performances physiques et à la virilité....

Vogelsang 71, Schleiden, Allemagne http://www.vogelsang-ip.de/fr/318.html

Sites, biographies et points d'intérêts associés

Nous testons des nouveautés ce qui peut ralentir le site. Toutes nos excuses.