Vossenack German Cemetery - SPOT051

Cimetière allemand de Vossenack

Simonskaller Straße , Hürtgenwald, Allemagne
Mots-clés pour ce point d'intérêt
Combats Libération Victoire et défaite
Liberation Route Europe

Cimetière allemand de Vossenack

Construit entre 1949 et 1952 par la Commission allemande des cimetières militaires (Volksbund Deutsche Kriegsgräberfürsorge), le cimetière de Vossenack se situe sur un site stratégique : la colline 470. Aujourd'hui, 2 347 soldats y reposent, dont 35 morts pendant les opérations de recherche et évacuation des munitions après la guerre.

De la mi-septembre 1944 à la mi-février 1945, des batailles acharnées font rage dans la région située entre la crête des Hautes Fagnes et la Roer. Cette phase de la Seconde Guerre mondiale est appelée « bataille de la forêt de Hürtgen ». Pendant ces 6 mois de combat sanglant, 10 000 soldats américains et allemands perdent la vie. À la demande de leurs proches, la plupart des corps américains sont rapatriés aux États-Unis, où ils sont enterrés dans des cimetières nationaux ou privés.

Quant aux soldats allemands ayant péri pendant la campagne de la forêt de Hürtgen, ils reposent dans des cimetières militaires allemands, notamment ceux de Hürtgen et Vossenack, ou dans des cimetières municipaux de la région. Une grande partie des morts allemands ont néanmoins tout d’abord été transférés vers des cimetières militaires allemands en Belgique et aux Pays-Bas. Ces opérations ont été supervisées par le Graves Registration Service américain, branche militaire s'occupant de la gestion des sépultures au sein du Quartermaster Corps (division logistique de l'armée américaine).

Construit entre 1949 et 1952 par la Commission allemande des cimetières militaires (Volksbund Deutsche Kriegsgräberfürsorge), le cimetière de Vossenack se situe sur un site stratégique : la colline 470. Aujourd'hui, 2 347 soldats y reposent, dont 35 morts pendant les opérations de recherche et évacuation des munitions après la guerre.

Depuis le 21 mai 2005, à l'entrée du cimetière, un monument rend hommage à Julius Erasmus. Cet ingénieur-capitaine allemand a, au péril de sa vie, récupéré 1 569 restes de ses anciens camarades dans la forêt de Hürtgen, corps qu'il a enterrés lui-même sur cette colline.

Horaires d'ouverture Ce cimetière ne comporte pas d'horaires d'ouverture précis.

Galerie média

Cimetière allemand de Vossenack

De la mi-septembre 1944 à la mi-février 1945, des batailles acharnées font rage dans la région située entre la crête des Hautes Fagnes et la Roer. Cette...

Simonskaller Straße , Hürtgenwald, Allemagne

Sites, biographies et points d'intérêts associés

Nous testons des nouveautés ce qui peut ralentir le site. Toutes nos excuses.