Battle of Monte Lungo

Bataille pour le mont Lungo

12-08-1943

Italie
Mots-clés pour ce site historique
Combats Libération Victoire et défaite
Liberation Route Europe

Bataille pour le mont Lungo

Le Royaume d’Italie déclara la guerre à l’Allemagne le 13 octobre 1943 et fut reconnu comme cobelligérant par les Alliés. L’armée royale s’engagea pour la première fois aux côtés des forces alliées présentes en Italie lors de la bataille pour le mont Lungo qui se déroula du 8 au 16 décembre 1943.

Le gouvernement italien signa l’armistice le 8 septembre 1943. Un mois plus tard, le 13 octobre, le Royaume d’Italie déclara la guerre à l’Allemagne. Le 1er groupe motorisé (I Raggruppamento Motorizzato) fut formé en septembre. Commandé par le général Vincenzo Dapino, il comptait environ 5 000 soldats. Ses unités principales étaient le 67e régiment d’infanterie Legnano, le bataillon des cadets des bersagliers et le 11e régiment d’artillerie. La brigade était rattachée à la 5e armée américaine. Très motivée mais peu équipée, l’unité portait la lourde responsabilité de sauver l’honneur de l’armée royale italienne.

Le 1er groupe motorisé reçut l’ordre de conquérir le mont Lungo lors de l’offensive des Alliés dans la vallée de San Pietro du 8 au 16 décembre 1943. Occupée par la 15e division SS de grenadiers allemands, la colline était l’un des endroits clés qui empêchaient les Alliés de progresser vers le nord. Profitant de la brume matinale du 8 décembre 1943, la brigade italienne avança aux côtés des unités du 2e corps américain. Les soldats furent repérés dès que le brouillard se dissipa et leurs anciens alliés allemands leur réservèrent un accueil des plus sanglants. Les Italiens subirent de lourdes pertes (47 morts et 102 blessés) lors de cette mission improvisée. La première offensive pour le mont Lungo se solda par un échec.

Une deuxième tentative fut lancée le 16 décembre. Désormais mieux préparées, les forces alliées s’emparèrent du sommet de la colline sous les bombardements d’artillerie. Les attaques des Italiens contribuèrent fortement à la perte de confiance que les Alliés avaient accordée aux soldats italiens qui combattaient à leurs côtés.

Galerie média

Italie

Sites, biographies et points d'intérêts associés