Beachhead at Anzio

Tête de pont d’Anzio

Italie
Mots-clés pour ce site historique
Collaboration Combats Libération Victoire et défaite
Liberation Route Europe

Tête de pont d’Anzio

Les forces alliées débarquèrent à Anzio le 22 janvier 1944. Le débarquement avait pour but de déborder les unités de défense allemandes sur la ligne Gustave et atteindre Rome directement. Bloqués dans la région jusqu’à la fin du mois de mai, les Alliés ratèrent leur opération.

Les forces alliées débarquèrent à Anzio le 22 janvier 1944 (Opération Shingle), à 62 km au sud de Rome. L’invasion avait pour but de déborder la principale unité de défense allemande sur la ligne Gustave et d’atteindre directement Rome.

Les forces déployées pour l’Opération Shingle comptaient 40 000 soldats et 5 000 véhicules, commandés par le général américain John P. Lucas. Son armée débarqua à trois endroits : les britanniques au nord d’Anzio (Peter Beach), les forces du nord-ouest des États-Unis attaquèrent le port d’Anzio (Yellow Beach) et les forces du sud-ouest des États-Unis amarrèrent près de Nettuno, une dizaine de kilomètres à l’est d’Anzio (X-Ray Beach).

Plutôt que d’entrer directement dans les terres, le général Lucas choisit de renforcer sa position, ce dont profitèrent les forces allemandes pour organiser leur défense et occuper les collines voisines, d’où elles avaient une excellente vue sur toutes les positions alliées. Elles pilonnèrent la tête de pont des Alliés et le port d’Anzio pendant des semaines. Churchill déclara : « J’espérais que nous avions lancé un chat sauvage dans la mer, mais nous n’eûmes rien de plus qu’une baleine échouée ».

Le général Truscott remplaça le major général Lucas à partir du 22 février. Les deux camps renforcèrent considérablement leurs troupes. Malgré tous les efforts déployés, les forces italiennes fidèles à l’Axe ne parvinrent pas à repousser l’ennemi vers la mer et les Alliés restèrent bloqués sur la côte. Cette paralysie prit fin le 18 mai lorsque les Alliés percèrent la ligne allemande au mont Cassin.

Galerie média

Italie

Sites, biographies et points d'intérêts associés