Liberation of Rome

Libération de Rome

04-06-1944 - 05-06-1944

Italie
Mots-clés pour ce site historique
Libération Victoire et défaite
Liberation Route Europe

Libération de Rome

Rome fut la première capitale à être libérée de l’occupation nazie le 4 juin 1944. Elle fut qualifiée de ville ouverte, car elle fut rendue sans combat. Un soulagement accueilli à bras ouverts après la campagne intense du mont Cassin.

Les Alliés lancèrent l’Opération Diadème le 11 mai 1944 dans le but de percer la ligne Gustave et d’ouvrir la voie vers Rome. Cette mission revint à la 8e armée britannique (reprenant des divisions polonaises, canadiennes et sud-africaines) et à la 5e armée américaine (comptant quatre divisions françaises). Au bout de plusieurs offensives, le commandant allemand Albert Kesselring décida d’abandonner les défenses de la ligne Gustave le 25 mai, laissant le chemin libre aux Alliés.

La prise de Rome fut une victoire cruciale pour les Alliés. Ils avaient espéré que les troupes allemandes se retireraient ainsi de France et que les débarquements prévus n’auraient pas lieu. Cette reddition allait en outre fortement contribuer à la propagande.

Le président Roosevelt avait laissé entendre que Rome devait être reprise par les troupes américaines. Au lieu d’obéir aux ordres du général britannique Alexander de percer la ligne de retraite allemande, le général Clark ordonna à ces troupes de s’emparer de la capitale. Sa décision permit à la 10e armée allemande d’échapper à la capture et de continuer d’assurer la défense de l’Italie du Nord.

Avant la prise de Rome, les forces italiennes alliées furent envoyées au front adriatique afin qu’elles ne participent pas à la libération de la ville. Ironie du sort, le débarquement de Normandie éclipsa l’annonce de la capture de la capitale.

Galerie média

Italie

Sites, biographies et points d'intérêts associés