Liberation Route Europe

La Route de la Libération de l'Europe
&
Musée zélandais de la Libération

Musée zélandais de la Libération , partenaire de la Route de la Libération de l'Europe

Le Musée zélandais de la libération présente l’histoire mouvementée de la Zélande pendant la Seconde guerre mondiale. Il évoque également le parcours des volontaires de guerre zélandais ayant servi aux Indes néerlandaises (l’Indonésie actuelle) directement après la Libération.

La bataille de l’Escaut occupe une place centrale dans le parcours muséal. Cette bataille, qui a eu lieu du 18 septembre au 8 novembre 1944 (après l’échec de la bataille d’Arnhem), a longtemps été occultée dans l’histoire néerlandaise. À tort, car elle a non seulement permis de libérer une grande partie de la Zélande du joug nazi, cette opération d’envergure a aussi permis aux Alliés de se doter, surtout grâce au port d’Anvers, de la tête de pont qu’ils attendaient depuis longtemps pour assurer le ravitaillement essentiel de leurs troupes. L’offensive alliée, alors dans l’impasse, avait pu reprendre, permettant d’envisager la fin de la guerre en Europe de l’Ouest. Mais il ne faut pas oublier les nombreuses victimes civiles et militaires de la bataille de l’Escaut, ni ses énormes dégâts matériels. La bataille a fait de la Zélande la province néerlandaise la plus durement touchée pendant la guerre. Elle a aussi vu le Canada accuser les plus lourdes pertes humaines de toute la Seconde guerre mondiale en une seule opération.

Le musée fait actuellement l’objet d’un projet d’extension qui prend la forme d’un « Parc zélandais de la Libération » reposant sur un concept unique. Ce parc, qui met en scène des éléments typiques de la Zélande (mer, plages, digues), permet de mieux visualiser et comprendre la période 1939-1945 et la bataille de l’Escaut.

Ensemble, le Musée et le Parc zélandais de la Libération veulent présenter, à l’aide d’objets et de récits authentiques dûment conservés, l’histoire de la Seconde guerre mondiale dans la province de Zélande pendant la guerre. Ils entendent également contribuer à la réhabilitation de la bataille « oubliée » de l’Escaut en tant que jalon décisif dans le cours de la guerre et la victoire finale des Alliés. 


« En rejoignant la Route de la Libération de l’Europe, nous contribuons à ce que l’importance décisive qu’a eue la bataille de l’Escaut dans l’issue de la Seconde guerre mondiale soit reconnue aux Pays-Bas et à l’étranger » 


 

  • Sérénité, espaces à perte de vue et paysages côtiers naturels : voilà ce qu’offre la Zélande.
  • Nieuwdorp, où se trouve le musée, est idéalement situé : quasiment au centre de la province de Zélande et à trois kilomètres à peine du « Sloedam », un barrage étroit qui reliait autrefois l’île de Walcheren au Beveland du Sud. Cet isthme fut le théâtre de sanglants combats en 1940 et 1944.
  • La collection du Musée zélandais de la Libération est riche de dizaines de milliers d’objets. Chacun d’entre eux recèle une part d’histoire.
Lieu Coudorp 414455 AHNieuwdorp
Liberation Route Europe

Devenez membre

La Route de la Libération de l'Europe est un circuit international du souvenir en constant développement, qui retrace les étapes importantes de l'histoire européenne contemporaine. Elle relie les principales régions parcourues par les forces alliées occidentales.

Devenez partenaire
Ville de Berg en Dal

Ville de Berg en Dal

En savoir plus
L'Union Européenne

L'Union Européenne

Soutien de la LRE depuis 2013.

En savoir plus
Rureifel Tourismus

Rureifel Tourismus

En savoir plus

Nous testons des nouveautés ce qui peut ralentir le site. Toutes nos excuses.