The Ashes of Major Sucharski - POI013

Les cendres du major Sucharski

01-09-1971

Gdańsk, Pologne
Mots-clés pour ce site historique
Division de l'Europe Libération Victoire et défaite
Liberation Route Europe

Les cendres du major Sucharski

En 1939, le major Sucharski dirigea la petite garnison qui défendit héroïquement la péninsule de Westerplatte durant la première semaine de l'invasion allemande en Pologne. En 1971, ses cendres furent transférées dans le cimetière de Westerplatte. La foule présente lors de la cérémonie et la vive émotion suscitée dans le pays montrèrent à quel point les Polonais avaient été marqués par la Seconde Guerre mondiale.

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, les ruines de Dantzig et de la Poméranie furent rattachées à la Pologne. Toutefois, la fin de l'occupation allemande marqua également le début de la dépendance vis-à-vis de l'Union soviétique.

En 1946, un petit cimetière construit pour les hommes ayant défendu héroïquement le dépôt de transit de Dantzig fut inauguré dans la péninsule de Westerplatte. Il devint néanmoins gênant aux yeux des communistes sous le régime stalinien, puisqu'il représentait un symbole de la lutte de la Pologne « bourgeoise ». La défense de Westerplatte occupait pourtant une place très importante dans la mémoire collective polonaise, que le gouvernement communiste le veuille ou non. Cette importance fut d'ailleurs démontrée par la foule présente pour assister à l'inhumation des cendres du major Sucharski et lui rendre un dernier hommage, le 1er septembre 1971. Avant d'être transférée à Dantzig, l'urne contenant les cendres du major Sucharski se trouvait en Italie, où il était décédé en 1946.

Ironie de l'histoire, ce sont les dirigeants communistes qui décidèrent d'inhumer les cendres du major Sucharski à Dantzig. Ils souhaitaient ainsi calmer les tensions grandissantes entre les ouvriers et le gouvernement, qui avaient déjà donné lieu à des émeutes. Les communistes espéraient donc apaiser l'opinion publique polonaise en permettant à la population de se réunir pour un moment de commémoration nationale. Ce fut toutefois l'inverse du résultat escompté : suite à l'hommage massif et spontané rendu au major Sucharski, les Polonais prirent conscience du fait qu'ils pouvaient avoir une influence sur les décisions politiques. Plus tard, la population polonaise parviendra finalement à renverser le pouvoir communiste.

Galerie média

Les cendres du major Sucharski

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, les ruines de Dantzig et de la Poméranie furent rattachées à la Pologne. Toutefois, la fin de l'occupation allemande...

Gdańsk, Pologne

Sites, biographies et points d'intérêts associés

Nous testons des nouveautés ce qui peut ralentir le site. Toutes nos excuses.