Christiaan Lindemans

Christiaan Lindemans

24-10-1912 - 26-07-1946

Mots-clés pour cette biographie
Collaboration Libération Résistance
Liberation Route Europe

Christiaan Lindemans

Christiaan Lindemans était un membre de la résistance néerlandaise qui dirigeait un réseau de passeurs avant de devenir agent double pour les services secrets allemands en 1944. Il a fourni à ces derniers d’importantes informations sur l’opération Market Garden le 15 septembre, soit deux jours avant son lancement.

Lindemans est né à Rotterdam en 1912. Une fois adulte, il est surnommé « King Kong » à cause de sa taille (il mesure en effet 1 m 90 pour 120 kg). En juillet 1940, Lindemans obtient un emploi près de Paris en tant que conducteur de camion-citerne pour la Luftwaffe allemande. Il s’engage dans la résistance française durant cette période. Les autres membres de la résistance l’encensent pour son courage mais remarquent également ses tendances psychotiques. Lindemans est en effet sujet à de violents excès de colère et semble prendre du plaisir à tuer des hommes. De ce fait, il ne parviendra jamais à gagner totalement la confiance des autres résistants.

Au cours des années suivantes, Lindemans effectue différentes missions pour la résistance française, belge et néerlandaise, avant de retourner à Rotterdam en 1944. Il découvre alors que son frère a été fait prisonnier pour avoir aidé des militaires alliés. Pour sauver son frère, Lindemans se fait embaucher par l’Abwehr (les services secrets allemands). En tant qu’informateur, il trahit un nombre important de résistants.

Au début du mois de septembre 1944, Lindemans se bat à Anvers aux côtés des Alliés afin de garder sa couverture de résistant. En raison de son passé de résistant, les services secrets alliés lui confient une mission aux Pays-Bas. À l’insu des Alliés, il en profite pour informer les Allemands des plans de l’opération alliée Market Garden dont il a eu connaissance lors de son voyage à Anvers. Ses informations ne sont cependant pas prises au sérieux car les Allemands ne lui font toujours pas confiance en raison de ses anciennes activités de résistant. La trahison de Lindemans n’aura donc aucune incidence sur l’issue de l’opération Market Garden.

En octobre 1944, environ un mois après l’opération Market Garden, Lindemans sera dénoncé et arrêté par les Alliés. Il passera le reste de la guerre en prison et se suicidera le 26 juillet 1946, peu avant son procès.

Galerie média

Sites, biographies et points d'intérêts associés

Nous testons des nouveautés ce qui peut ralentir le site. Toutes nos excuses.