Karl-Heinz Kracht

Karl-Heinz Kracht

14-02-1925 - 20-10-1999

Mots-clés pour cette biographie
Combats Occupation Victoire et défaite
Liberation Route Europe

Karl-Heinz Kracht

Karl-Heinz Kracht était un caporal allemand de 19 ans qui découvrit la guerre lors de la bataille d’Arnhem. Canonnier d’un char Panzer III, il participa aux offensives contre les Britanniques à l’extrémité nord du pont sur le Rhin.

Karl-Heinz Kracht rejoignit les rangs de la Wehrmacht le 3 septembre 1943 après avoir servi au « Reichsarbeitsdienst » (service du travail du Reich) pendant un an. En mars 1944, n’ayant pas réussi à être promu au grade d’officier, il fut envoyé à un programme d’entraînement sur char à Bielefeld.

Les parachutistes alliés atterrirent aux Pays-Bas le 17 septembre 1944, lors de l’Opération Market Garden. Kracht et son unité de 15 chars furent chargés à bord d’un train vers le Front. Ils atteignirent Zevenaar le 18 septembre et joignirent le Kampfgruppe Knaust, une milice levée dans la plus grande improvisation pour renforcer les troupes. Les chars arrivèrent à Arnhem par l’est, prêts au combat.

L’unité de Kracht subit de nombreuses pertes en prêtant main-forte à l’infanterie allemande dans son offensive contre les Britanniques à l’extrémité nord du pont sur le Rhin. Le jeune homme était alors canonnier sur un char Panzer III, celui-là même sur lequel il s’était entraîné à Bielefeld. Horrifié de voir la ville détruite et les nombreuses dépouilles au sol, il redoutait particulièrement les canons antichars.

La bataille d’Arnhem et d’autres combats plus intenses à Elst terminés, Karl-Heinz Kracht reçut la croix de fer de deuxième classe pour son courage. Il fut toutefois capturé par les troupes américaines lors de l’appoche de la Ruhr qui se déroula vers Pâques de l’année 1945. Il fut fait prisonnier de guerre.

Libéré en 1946, il se tourna vers la dentisterie et s’installa en Suède. Il retourna en Allemagne en 1973 et décéda à Flensbourg en 1999.

Galerie média

Sites, biographies et points d'intérêts associés