Werner Kruger

Werner Kruger

24-04-1926

Mots-clés pour cette biographie
Combats Victoire et défaite
Liberation Route Europe

Werner Kruger

Werner Krüger était un soldat allemand de la 9e SS-Panzerdivision Hohenstaufen. Avec son équipage de char il participa aux combats dans la région d’Arnhem et d’Oosterbeek lors de l’Opération Market Garden en septembre 1944.

Werner Krüger s’enrôla dans la Waffen-SS en janvier 1944. Il suivit son entraînement dans une unité de chasseurs de chars à Rastenburg (Ketrzyn, Pologne). À peine âgé de 18 ans, Sturmmann (caporal) Krüger fut formé en tant qu’artilleur sur un Jagdpanzer IV (chasseur de chars IV). Werner et son unité furent ensuite envoyés dans la ville belge de Mons pour couvrir la retraite allemande de Normandie. Mais les Alliés avancèrent si rapidement que l’unité de Werner dut elle aussi se désengager.

L’unité de Werner arriva alors à Arnhem le 15 septembre 1944. Le 23 septembre, Werner et son équipage tentèrent d’attaquer le Hartenstein-Hotel qui abritait le quartier général des troupes britanniques. Ils durent toutefois abandonner leur char qui fut touché douze fois lors de cette offensive. Une fois la bataille terminée, Werner vit de nombreux parachutistes britanniques blessés au Tafelberg Hotel. L’un d’eux, gravement touché, lui remit son journal quelques instants avant de mourir.

Werner combattit également sur le Front de l’Est, avant d’être fait prisonnier par l’armée américaine. À sa libération, il retourna dans sa région natale qui était alors occupée par les Soviétiques. Repéré par la police secrète, il n’eut pas d’autre choix que de s’enfuir. Au sortir de la guerre, il se consacra à la politique pour défendre les droits de sa communauté. Il fit son apparition dans le documentaire sur les derniers survivants allemands de la bataille d’Arnhem. Son histoire est également retracée dans l’ouvrage « Weggemoffeld! » d’Ingrid Maan.

Galerie média

Sites, biographies et points d'intérêts associés