Hell’s Highway - POI016

« L’autoroute de l’enfer »

17-09-1944 - 26-09-1944

Koeveringsedijk, Veghel, Pays-Bas
Mots-clés pour ce site historique
Combats Libération Victoire et défaite
Liberation Route Europe

« L’autoroute de l’enfer »

Pour sécuriser les ponts stratégiques conquis précédemment par les forces aéroportées, les forces terrestres alliées de l'opération Market Garden avancèrent sur un front étroit le long d'une route à deux voies, en direction du nord. Cela les rendit vulnérables aux contre-attaques venant des deux côtés et ils essuyèrent bientôt des tirs constants et meurtriers, ce qui valut à cette route le surnom de « Hell's Highway » (l'autoroute de l'enfer).

Le succès de l'opération Market Garden dépendait principalement de la capacité des forces aéroportées à conquérir et conserver un certain nombre de ponts stratégiques sur les rivières et canaux des Pays-Bas. Cependant, les forces aéroportées ne pouvaient pas défendre ces ponts très longtemps, puisque les parachutistes ne pouvaient porter que des armes légères et des quantités limitées de vivres. Cela les rendait très vulnérables aux attaques des divisions blindées allemandes, et il était donc vital d'aller soutenir les forces aéroportées au plus vite. Cette tâche incomba au 30e corps d'armée britannique, dirigé par le général Brian Horrocks.

L'attaque fut lancée depuis une petite tête de pont du canal Meuse-Escaut, en Belgique, non loin de la frontière avec les Pays-Bas. Le premier objectif du 30e corps des troupes britanniques était de rejoindre dans la journée les forces aéroportées situées près de la ville d’Eindhoven. Les troupes situées à Arnhem, et donc un peu plus éloignées, devaient être rejointes au plus tard en quatre jours. Ces objectifs ne furent pas atteints.

En effet, les troupes avancèrent sur un front étroit, suivant principalement l'axe d'une route à deux voies en direction du nord, ce qui les rendit très vulnérables aux contre-attaques allemandes violentes et répétées. Le 30e corps d'armée britannique essuya des tirs constants et meurtriers, qui firent de nombreuses victimes. Les Britanniques et les Américains surnommèrent donc cette route la « Hell's Highway » (l'autoroute de l'enfer).
Les attaques ralentirent la progression des troupes à tel point qu'elles ne parvinrent pas à atteindre les forces aéroportées assiégées à Arnhem, causant ainsi l'échec de l'opération Market Garden.

Galerie média

« L’autoroute de l’enfer »

Le succès de l'opération Market Garden dépendait principalement de la capacité des forces aéroportées à conquérir et conserver un certain nombre de...

Koeveringsedijk, Veghel, Pays-Bas

Sites, biographies et points d'intérêts associés

Nous testons des nouveautés ce qui peut ralentir le site. Toutes nos excuses.