52. The German capitulation

La capitulation de l'Allemagne

05-05-1945

Bowlespark, Wageningen, Pays-Bas
Mots-clés pour ce site historique
Libération Victoire et défaite
Liberation Route Europe

La capitulation de l'Allemagne

Au cours de la première semaine du mois de mai 1945, des négociations furent organisées entre les Allemands et les Alliés. Les Allemands n'étaient pas encore prêts à se rendre, mais ils acceptèrent de coopérer au transport des vivres envoyés par les Alliés. Lorsque la nouvelle du suicide d'Adolf Hitler se répandit, la fin de la guerre n'était cependant plus très loin. Ainsi, le général allemand Blaskowitz signa l'acte de capitulation le 6 mai, dans la ville de Wageningue.

Le 4 mai 1945, le général Montgomery accepta la capitulation officielle de l'armée allemande dans le nord-ouest de l'Europe, depuis son quartier général situé dans la lande de Lunebourg, en Allemagne. Le lendemain, alors que la capitulation de l'Allemagne était déjà officielle, le général Foulkes, qui dirigeait la 1ère armée canadienne, décida d'établir un acte de capitulation distinct et convoqua le général allemand Blaskowitz à l'Hôtel de Wereld, à Wageningue, pour ratifier ce document.

Le général Blaskowitz envoya d'abord son chef d'état-major, le lieutenant Reichelt. Toutefois, on l'informa qu'il fallait que le général Blaskowitz vienne lui-même signer l'acte de capitulation. À seize heures, ce dernier arriva donc à l'hôtel. Le prince Bernhard, commandant en chef des forces armées néerlandaises, était également présent, tout comme de très nombreux journalistes et photographes.

Un document détaillé relatif à la capitulation fut présenté au général Blaskowitz, qui demanda un délai de 24 heures avant de le ratifier, afin de s'assurer qu'il pourrait remplir toutes les exigences y figurant. Il revint le jour suivant (le 6 mai), afin de ratifier la capitulation de l'ensemble des forces allemandes se trouvant aux Pays-Bas. Après cinq ans d'occupation, le pays était à nouveau libre. Pourtant, des incidents malheureux survinrent encore, même si la guerre était alors officiellement terminée. En effet, certains soldats allemands refusèrent de baisser les armes et s'opposèrent aux forces armées néerlandaises, ainsi qu'à des membres de la résistance, causant notamment la mort de 19 civils à Amsterdam.

Galerie média

La capitulation de l'Allemagne

Le 4 mai 1945, le général Montgomery accepta la capitulation officielle de l'armée allemande dans le nord-ouest de l'Europe, depuis son quartier général...

Bowlespark, Wageningen, Pays-Bas

Sites, biographies et points d'intérêts associés

Nous testons des nouveautés ce qui peut ralentir le site. Toutes nos excuses.