The Hunger Winter - POI032

L'hiver de la faim

01-10-1944 - 05-05-1945

Hoek van de Nude en de Costersweg, Wageningen, Pays-Bas
Mots-clés pour ce site historique
Destruction Libération Occupation Victoire et défaite
Liberation Route Europe

L'hiver de la faim

L'hiver 1944-1945 fut très rude et une grande partie des Pays-Bas toujours sous occupation allemande souffrit d'une grave pénurie de nourriture et de carburant. Celle-ci causa la mort de près de 20 000 civils. Cette période de famine, appelée l'« hiver de la faim », dura jusqu'à la capitulation des forces allemandes, en mai 1945.

Aux Pays-Bas, l'hiver 1944-1945 fut l'un des plus rudes que le pays ait jamais connu. Une grande partie de la population souffrit alors d'une grave pénurie de nourriture et de carburant, ce qui causa la mort de près de 20 000 civils.

Cette situation avait pourtant été anticipée depuis longtemps : en septembre 1944, le gouvernement néerlandais, en exil à Londres, avait eu connaissance des premiers éléments indiquant l'imminence d'une pénurie alimentaire. Toutefois, aucune mesure ne fut prise à ce moment-là, car les représentants néerlandais et le haut commandement des forces alliées comptaient sur le succès de l'opération Market Garden, qui devait permettre la libération du nord du pays. Seulement, les choses ne se déroulèrent pas comme prévu. En effet, l'opération Market Garden se solda par un échec et les Pays-Bas se retrouvèrent divisés en deux. La moitié nord du pays resta sous l'occupation allemande, tandis que la moitié sud fut en grande partie libérée.

En septembre, le gouvernement en exil lança un appel à la grève à destination des cheminots, afin de soutenir l'opération Market Garden. Cette grève devait paralyser les infrastructures néerlandaises et ralentir ainsi le transport des vivres et des soldats allemands jusqu'au front. 30 000 cheminots répondirent à l'appel de leur gouvernement et se mirent en grève, ce qui créa des problèmes logistiques pour les troupes allemandes, mais contribua également à aggraver la pénurie alimentaire qui avait débuté dans les régions de l'ouest du pays. Les représailles des occupants allemands rendirent la situation encore plus difficile : les soldats prirent le contrôle du réseau de chemins de fer et bloquèrent le transport de nourriture et de carburant à destination du nord-ouest des Pays-Bas durant six semaines. La période de famine qui s'ensuivit, appelée l'« hiver de la faim », dura jusqu'à la capitulation des forces allemandes aux Pays-Bas, au début du mois de mai 1945.

Galerie média

L'hiver de la faim

Aux Pays-Bas, l'hiver 1944-1945 fut l'un des plus rudes que le pays ait jamais connu. Une grande partie de la population souffrit alors d'une grave...

Hoek van de Nude en de Costersweg, Wageningen, Pays-Bas

Sites, biographies et points d'intérêts associés

Nous testons des nouveautés ce qui peut ralentir le site. Toutes nos excuses.