Crossing of the Leopold Canal - SPOT220

Traversée du canal Léopold

Boomstraatje, Maldegem, Pays-Bas
Mots-clés pour ce point d'intérêt
Combats Libération
Liberation Route Europe

Traversée du canal Léopold

L’attaque de la poche de Breskens, en 1944, a démarré par la traversée du canal Léopold à l’est de sa jonction avec le canal de dérivation de la Lys. L’attaque est lancée le 6 octobre avec le soutien de plusieurs dizaines de Carriers lance-flammes Wasp.

Les Carriers lance-flammes Wasp créent un barrage de flammes sur les positions allemandes situées de l’autre côté du canal afin de couvrir la traversée du canal Léopold par les troupes canadiennes. Malgré la difficulté et la taille de l’obstacle et ses rives escarpées, les Canadiens parviennent à atteindre la rive opposée du canal et à établir deux têtes de pont. Ils sont ensuite violemment attaqués par les forces allemandes et doivent défendre leurs positions dans des conditions précaires pendant trois jours. Les combats à distance rapprochée succèdent aux bombardements de mortier et d’artillerie, transformant la vie de toutes les personnes présentes dans la zone en un véritable enfer. Au petit matin du 9 octobre, les deux têtes de pont canadiennes parviennent à faire leur jonction, mais leur progression reste lente. Ils sont cependant aidés ce même jour par un débarquement amphibie de la 9e brigade canadienne dans le hameau de Hoofdplaat, au nord de la poche de Breskens. Cette attaque prend les Allemands par surprise et les oblige à diviser leurs forces.

Les soldats canadiens parviennent alors à établir plusieurs têtes de pont de l’autre côté du canal Léopold, ce qui facilite l'acheminement des renforts et des approvisionnements et permet de déployer des tanks. L'arrivée des tanks sera une aide précieuse pour les troupes combattant dans des champs plats et ouverts, et jouera un rôle important dans le repli des troupes allemandes.

Malgré la réussite de l’opération, les Alliés subissent des pertes importantes. Après les sept premiers jours de combat, les Canadiens n’ont avancé que de 1 000 mètres et perdu 600 hommes, dont 111 sont tués.

Informations touristiques

On voit ici un pont Bailey construit par l’armée canadienne à cet endroit en 1944. Il s’agit de l’un des derniers ponts Bailey toujours en service de nos jours. 

Galerie média

Traversée du canal Léopold

Les Carriers lance-flammes Wasp créent un barrage de flammes sur les positions allemandes situées de l’autre côté du canal afin de couvrir la traversée...

Boomstraatje, Maldegem, Pays-Bas

Sites, biographies et points d'intérêts associés

Nous testons des nouveautés ce qui peut ralentir le site. Toutes nos excuses.