The Rhineland Offensive - SL009

La campagne de la Rhénanie

08-02-1945 - 24-03-1945

Mots-clés pour cette histoire
Destruction Combats Libération Victoire et défaite
Liberation Route Europe

La campagne de la Rhénanie

De l'opération Véritable à l'opération Varsity

Lancée par les Alliés au cours des derniers mois de la Seconde Guerre mondiale, la campagne de la Rhénanie fut constituée de plusieurs opérations militaires à grande échelle. Les deux principaux objectifs de ces opérations, menées conjointement par les Britanniques, les Américains et les Canadiens, étaient de libérer la région située à l'ouest du Rhin et de parvenir à traverser le fleuve lui-même. En cas de succès, cette offensive porterait le coup de grâce à la dernière ligne de défense allemande située à l'ouest.

Afin de mettre un terme à la guerre, le maréchal Montgomery mit au point la campagne de la Rhénanie. Cette offensive majeure était destinée à reprendre la région située à l'ouest du Rhin, pour ensuite traverser le fleuve lui-même. Elle nécessita le plus important rassemblement de forces alliées de la Seconde Guerre mondiale : au début du mois de février 1945, 500 000 soldats alliés furent rassemblés à proximité des villes de Groesbeek et de Nimègue, aux Pays-Bas, avec quelque 1 000 canons et 34 000 véhicules. Il s'agissait alors de l'offensive la plus importante jamais menée depuis le territoire néerlandais, et de la plus vaste opération militaire lancée dans le nord-ouest de l'Europe.

Les Alliés bénéficiaient d'un très net avantage numérique, mais l'imprévisibilité du terrain et les mauvaises conditions météorologiques jouèrent en la faveur de l'armée allemande. Le soir du 23 mars, l'opération Plunder fut lancée par les forces alliées. Elle consistait à traverser le Rhin à l'aide de véhicules blindés amphibies et de ponts flottants improvisés. À 7 heures le lendemain matin, l'opération Varsity, la plus vaste opération aéroportée de la Seconde Guerre mondiale, fut lancée à son tour.

Pour soutenir la traversée des Alliés, deux divisions aéroportées furent parachutées derrière les lignes allemandes, à l'est du Rhin, à proximité de la ville de Wesel. Après avoir traversé le fleuve, les troupes alliées prirent le contrôle des grandes plaines du nord de l'Allemagne. L'armée allemande n'était alors plus en mesure de se défendre efficacement.

Galerie média

Sites, biographies et points d'intérêts associés

Nous testons des nouveautés ce qui peut ralentir le site. Toutes nos excuses.