Pays-BasZélande

Le débarquement à Amber Beach

Fin 1944, la Zélande est le théâtre de violents combats dont l’enjeu n’est autre que le contrôle de l’Escaut, un fleuve stratégique. Sans l’Escaut, les Alliés ne peuvent en effet pas utiliser le port d’Anvers, devenu vital pour le ravitaillement des...

Liberation Route Europe

La Route de la Libération :Pays-BasZélande

Durant les derniers mois de 1944, les Alliés ont désespérément besoin d’un grand port pour assurer le ravitaillement de leurs troupes. En septembre, ils reprennent Anvers à l’ennemi. Le port est quasiment intact, mais inutilisable car les Allemands gardent le contrôle des berges de l’Escaut. Les Alliés doivent donc conquérir la province néerlandaise de Zélande, située au nord. D’intenses combats s’ensuivent ; les pertes humaines se comptent par milliers. Dévastée par les inondations, la province paie un lourd tribut à la victoire de 1944.

Bornes audio

Revivez l'histoire

Histoire sélectionnée: Bataille de l’Escaut

Au mois d’août 1944, les Alliés progressent rapidement en direction du nord depuis la Normandie. La vitesse de l’avancée alliée est telle que les lignes d’approvisionnement sont étirées à l'extrême. Début septembre, la progression marque un coup d’arrêt. Les Alliés ont désespérément besoin d'un port d’envergure pour ravitailler leurs troupes et Anvers constitue le choix le plus logique.

Ouverture du port d’Anvers
Sur cette image:
Bataille de l’Escaut
Commandos britanniques débarquant près de la ville de Flessingue pendant la bataille de l’Escaut.

Le 4 septembre 1944, les forces britanniques reprennent la ville d’Anvers, dont le port est intact. Cette prise est essentielle pour les Alliés car elle donne la possibilité de résoudre leurs problèmes d’approvisionnement. Depuis la percée des lignes allemandes en Normandie, la progression alliée vers le nord a été incroyablement rapide. La vitesse de cette progression est source de nombreux problèmes car tout le carburant et toutes les munitions nécessaires aux Alliés doivent être acheminés depuis la Normandie. À partir de début septembre, il devient impossible de transporter tous les approvisionnements nécessaires pour poursuivre l’avancée alliée.

Le maréchal britannique Montgomery propose donc de concentrer tous les efforts alliés sur une petite partie du front grâce à l’opération « Market Garden ». L'objectif de cette opération est de prendre le contrôle de plusieurs ponts sur les plus grandes rivières néerlandaises afin de permettre une progression rapide vers le cœur de l’Allemagne nazie. Market Garden sera malheureusement un échec, les Alliés ne parvenant pas à reprendre le pont d’Arnhem, sur le Rhin inférieur.

Elle a également détourné l’attention du port d’Anvers ; et cela pose un gros problème, car même si Anvers a été reconquise par les Alliés, son port ne peut pas être utilisé tant que les Allemands contrôlent l’Escaut, qui traverse cette ville belge. Conscients de l’importance vitale d’Anvers, les Allemands ont établi de solides positions le long de la rivière.

Cette situation donne lieu à ce qu'on appellera la bataille de l’Escaut, dont l'enjeu est l’utilisation du port d’Anvers et, de fait, la capacité des Alliés à poursuivre la guerre.

Lire l'histoire tout entière

Nous testons des nouveautés ce qui peut ralentir le site. Toutes nos excuses.